Emprunt immobilier, ce qu’il faut savoir

emprunt immoChoisir un prêt immobilier peut être un vrai parcours du combattant. C’est vrai qu’il est difficile de se décider et d’être sûr de faire le bon choix parmi toutes ses offres et cette guerre que se livrent toutes les agences bancaires et les organismes financiers. Quelques astuces à savoir ne sont donc pas de trop !

Quelques conseils et astuces

Choisir un prêt immobilier, c’est s’engager avec une banque pour très longtemps. Autant donc ne pas se tromper ! Voici quelques conseils qui devraient vous aider :

  • Prendre un courtier: si vous n’y connaissez rien ou que vous n’avez pas le temps de démarcher les banques, il peut être judicieux de faire appel à un courtier. C’est lui qui s’occupera d’aller voir les organismes financiers à votre place et qui négociera le meilleur prêt immobilier. Il peut également avoir des taux préférentiels.
  • Faire jouer la concurrence : c’est essentiel. Ne vous arrêtez pas à votre banque actuelle et n’ayez pas peur de la quitter pour une autre plus intéressante. Utilisez des sites de simulation de prêt immobilier pour faire jouer la concurrence.
  • Méfiez-vous du taux variable sauf si vous avez une âme d’aventurier. Le taux fixe est donc à privilégier afin de savoir où vous allez sans mauvaises surprises.
  • Attention aux assurances : les banques exigent une assurance de prêt. Elles oublient souvent de préciser que vous pouvez vous assurer où vous voulez et pas obligatoirement auprès de la banque chez qui vous réalisez le prêt.
  • Ne vous laissez pas attendrir par les taux d’appels qu’affichent la plupart des banques à gros coups de publicités. Ils ne comprennent pas les frais annexes. Il faut donc plutôt demander le taux effectif global.
  • Les frais de dossier ne doivent pas être pris à la légère. Le montant peut être différent d’une banque à l’autre et représentent entre 0,4 % à 1 % du prêt. Si vous passez par un courtier, ils sont en général plafonnés à 500 euros.

Il est important de ne pas foncer tête baissée et de prendre le temps de bien choisir son prêt en appliquant ces quelques astuces !

Nos conseils pour un divorce rapide et sans avocat

Lorsque dans un couple plus rien ne va plus, le divorce apparaît comme une évidence. Mais ce n’est jamais une période facile et la peur de se ruiner en frais d’avocat est bien présente. Sachez qu’on peut toutefois divorcer rapidement et sans faire appel à un avocat !

sans avocatDivorcer rapidement et sans avocat est le souhait de beaucoup de couples. Tout le monde n’a effectivement pas envie de payer des honoraires élevés et lorsque l’on veut divorcer, on est souvent pressé que cela se termine.
Il est possible de divorcer sans avoir à prendre un avocat mais seulement dans le cas d’un divorce à l’amiable donc par consentement mutuel. C’est le seul cas où la loi ne vous oblige pas à en prendre un. Mais pour cela, il faut être d’accord sur tout. La garde des enfants et la pension alimentaire bien sûr mais également les crédits immobiliers ou à la consommation, les biens immobiliers, les voitures, les meubles….
Une fois d’accord sur tout, les époux doivent faire une demande officielle accompagnée d’une convention de séparation. Elle doit être signée par les deux parties et détailler avec beaucoup de précisions les modalités de la séparation.
Si le couple possède des biens immobiliers, il devra passer par un notaire pour réaliser un état liquidatif pour toutes les propriétés immobilières.
Contrairement aux autres types de divorces, le divorce par consentement mutuel permet d’éviter de nombreux frais de dossier et de présentation devant le Juge aux affaires familiales. La procédure étant grandement allégée, c’est un divorce qui s’effectue très rapidement.

Il est maintenant possible de divorcer plus rapidement et plus simplement, d’éviter la lourdeur administrative et surtout de ne pas se ruiner en frais d’avocat!