Crédit auto, à quoi faut-il faire attention

Crédit autoSouscrire un crédit pour acheter une voiture se fait d’une manière très simple. Mais il est pourtant nécessaire de bien vérifier avant de signer. Le financement de l’achat d’une voiture est un investissement à long terme que vous ne faites pas tous les jours c’est pour cela qu’il est nécessaire de souscrire une demande de financement spécial auto au lieu d’un prêt quelconque. Le crédit auto est adapté à vos attentes et vous permettra donc d’obtenir un prêt à un taux et à une durée convenable à ce dont vous allez en faire. Et par la même occasion vous ne risquez pas de vous heurter à des problèmes.

Comparer les prix à l’aide des comparateurs de prix

Avant de vous lancer, il est plus que nécessaire de comparer les offres pour obtenir la plus intéressante. L’utilisation des comparateurs de prix est un moyen efficace qui vous aidera à choisir les meilleures offres de crédit voiture disponible selon votre budget et selon vos possibilités de remboursement. A l’aide des simulateurs de crédit vous allez pouvoir comparer les offres et accéder aux meilleurs taux.

Attention aux taux

Il faut faire attention aux taux car certains sont à prix cassés mais au fond ils sont trompeurs. En effet, certains crédit paraissent accessible et à prix bas au début. Mais au-delà de deux ans ils reprennent leur taux normal. Il faut savoir que le taux proposés par les organismes prêteurs varie suivant plusieurs facteurs. Ils sont toujours conditionnés par la durée de remboursement du prêt. Et parfois, les barèmes peuvent varier selon l’âge du demandeur ou encore l’état de la voiture si elle est neuve ou si c’est une voiture d’occasion.

Comparer les crédits à taux annuel effectif global

Lorsque vous faite la comparaison des taux, il est préférable de comparer directement ceux à taux annuel effectif global. En effet, de cette manière vous avez accès directement au coût total : l’assurance, le frais de dossier et le montant total du coût de l’emprunt compris.

En tenant compte de ces divers points vous pouvez trouver facilement le crédit auto qui conviendra à vos besoins et à votre budget.

Bien comprendre la mutuelle santé

comprendre la mutuelle santéQuand on entre dans la vie professionnelle, le passage par la case mutuelle est obligatoire pour éviter les mauvaises surprises en chemin. Mais il est d’autant plus difficile de la choisir quand on sait que c’est un compagnon pour la vie. Vous trouverez dans cet article des conseils pour vous aider à trouver la bonne mutuelle, celle qui convient à vos besoins etc…
1) Savoir ce que l’on veut!
Cela va peut-être vous surprendre mais avant de se mettre à la recherche d’une mutuelle, il faut savoir ce que l’on veut. En effet, il faut vous fixer un budget plus au moins raisonnable en fonction de vos habitudes médicales…

2) Demander conseil…
Demander conseil à un spécialiste peut éventuellement aider si vous n’avez d’idée précise concernant la mutuelle qui vous convient. Mais ce n’est pas tout, il y a également de la très bonne documentation sur internet !

3) Négocier!
Et oui, c’est possible même avec les mutuelles ! Ce qui est insinué ici est par exemple de négocier le délai de carence qui est une période décomptée à partir de la souscription durant laquelle les consultations, médicaments et autres ne sont pas remboursés.

4) Lire attentivement le contrat!
Un contrat, ce n’est pas rien… Il est important de bien savoir à quoi on s’engage… Petite astuce : la partie garanties Optique-Dentaire-Hospitalisation du contrat résume à elle seule ce à quoi vous souscrivez. Par la suite, il vous sera aussi possible de faire évoluer votre contrat selon vos besoins et vos attentes (vivement recommandé pour ceux qui auraient gardé la même mutuelle plusieurs années durant).

5) Comparer…
Sachant que vous pouvez souscrire à une mutuelle en ligne, n’hésitez pas à comparer les différentes mutuelles, vérifier que ce qu’elles proposent correspond à vos attentes et besoins et ceux de votre famille. Méfiez-vous des mutuelles vous demandant de remplir un « questionnaire santé », en effet, dans certaines assurances, ces questionnaires peuvent être une raison pour surtaxer votre souscription ou tout simplement la refuser !

Choisir sa mutuelle n’est pas chose facile, il faut être très vigilent concernant les avantages et les limites qu’elles proposent…
Maintenant que vous savez tout ça, il vous suffit de chercher!

Solution pour les locataires surendettés

locataires surendettésPropriétaire ou locataire, la gestion des problèmes de surendettement n’est pas facile. Le locataire ne dispose pas de bien immobilier à placer en garantie, et il est très difficile de se sentir rassuré face à ses échéances. Dès que les premiers signes de malaises financiers apparaissent, il faut prendre des mesures efficaces et pérennes. Afin d’alléger les mensualités, la commission de surendettement au niveau de chaque département peut accompagner les surendettés et proposer des solutions qui s’adaptent aux besoins et à la situation financière des surendettés. Quelle que soit la situation de la personne concernée, le rachat de crédit permet toujours d’alléger les mensualités.

Le rachat de crédit locataire pour échapper au surendettement

Dès que le premier symptôme de surendettement apparat dans le ménage, le locataire devra réagir vite avant que la situation se dégrade. Le rachat de crédit locataire est la meilleure solution pour prévenir le surendettement. Cette solution financière permet de réduire l’ensemble des mensualités en allongeant la durée de remboursement des dettes. Avec le rachat de crédit, inutile de déposer un dossier de surendettement auprès de la commission. Aujourd’hui, nombreux établissements proposent des services gratuits sur le net, dont le but c’est d’analyser la situation financière pour procéder à la simulation du regroupement des crédits.

Quelles sont les particularités de cette solution pour locataire?

Les organismes financiers proposent des fonds appropriés à chaque situation pour aider les locataires à sortir de leur difficulté. Les locataires disposent le droit de demander une enveloppe supplémentaire pour aérer le budget ainsi que pour financer leur projet. Avec le rachat de crédit locataire, le délai d’amortissement est moins élevé par rapport aux rachats de crédits classiques. Pour le locataire, le rachat de crédit ne nécessite aucune garantie ou hypothèque. Pour accéder à cette opération, les locataires doivent répondre à certaines conditions. Pour les locataires, le rachat de crédit est considéré comme un nouveau contrat de prêt personnel.

Si vous êtes salarié de la fonction publique, de nombreux avantages s’offrent à vous en matière de refinancement, n’hésitez donc pas à effectuer un rachat de crédit pour fonctionnaire.

Emprunt immobilier, ce qu’il faut savoir

emprunt immoChoisir un prêt immobilier peut être un vrai parcours du combattant. C’est vrai qu’il est difficile de se décider et d’être sûr de faire le bon choix parmi toutes ses offres et cette guerre que se livrent toutes les agences bancaires et les organismes financiers. Quelques astuces à savoir ne sont donc pas de trop !

Quelques conseils et astuces

Choisir un prêt immobilier, c’est s’engager avec une banque pour très longtemps. Autant donc ne pas se tromper ! Voici quelques conseils qui devraient vous aider :

  • Prendre un courtier: si vous n’y connaissez rien ou que vous n’avez pas le temps de démarcher les banques, il peut être judicieux de faire appel à un courtier. C’est lui qui s’occupera d’aller voir les organismes financiers à votre place et qui négociera le meilleur prêt immobilier. Il peut également avoir des taux préférentiels.
  • Faire jouer la concurrence : c’est essentiel. Ne vous arrêtez pas à votre banque actuelle et n’ayez pas peur de la quitter pour une autre plus intéressante. Utilisez des sites de simulation de prêt immobilier pour faire jouer la concurrence.
  • Méfiez-vous du taux variable sauf si vous avez une âme d’aventurier. Le taux fixe est donc à privilégier afin de savoir où vous allez sans mauvaises surprises.
  • Attention aux assurances : les banques exigent une assurance de prêt. Elles oublient souvent de préciser que vous pouvez vous assurer où vous voulez et pas obligatoirement auprès de la banque chez qui vous réalisez le prêt.
  • Ne vous laissez pas attendrir par les taux d’appels qu’affichent la plupart des banques à gros coups de publicités. Ils ne comprennent pas les frais annexes. Il faut donc plutôt demander le taux effectif global.
  • Les frais de dossier ne doivent pas être pris à la légère. Le montant peut être différent d’une banque à l’autre et représentent entre 0,4 % à 1 % du prêt. Si vous passez par un courtier, ils sont en général plafonnés à 500 euros.

Il est important de ne pas foncer tête baissée et de prendre le temps de bien choisir son prêt en appliquant ces quelques astuces !

Nos conseils pour un divorce rapide et sans avocat

Lorsque dans un couple plus rien ne va plus, le divorce apparaît comme une évidence. Mais ce n’est jamais une période facile et la peur de se ruiner en frais d’avocat est bien présente. Sachez qu’on peut toutefois divorcer rapidement et sans faire appel à un avocat !

sans avocatDivorcer rapidement et sans avocat est le souhait de beaucoup de couples. Tout le monde n’a effectivement pas envie de payer des honoraires élevés et lorsque l’on veut divorcer, on est souvent pressé que cela se termine.
Il est possible de divorcer sans avoir à prendre un avocat mais seulement dans le cas d’un divorce à l’amiable donc par consentement mutuel. C’est le seul cas où la loi ne vous oblige pas à en prendre un. Mais pour cela, il faut être d’accord sur tout. La garde des enfants et la pension alimentaire bien sûr mais également les crédits immobiliers ou à la consommation, les biens immobiliers, les voitures, les meubles….
Une fois d’accord sur tout, les époux doivent faire une demande officielle accompagnée d’une convention de séparation. Elle doit être signée par les deux parties et détailler avec beaucoup de précisions les modalités de la séparation.
Si le couple possède des biens immobiliers, il devra passer par un notaire pour réaliser un état liquidatif pour toutes les propriétés immobilières.
Contrairement aux autres types de divorces, le divorce par consentement mutuel permet d’éviter de nombreux frais de dossier et de présentation devant le Juge aux affaires familiales. La procédure étant grandement allégée, c’est un divorce qui s’effectue très rapidement.

Il est maintenant possible de divorcer plus rapidement et plus simplement, d’éviter la lourdeur administrative et surtout de ne pas se ruiner en frais d’avocat!